Soviet vs Asteroids

Soviet vs Asteroids

привет товарищу

La semaine dernière, j’ai participé à la quatrième édition de la Game Dev Party, une game jam organisée à Lyon, durant laquelle les participants doivent créer un jeu en un week-end. J’ai participé aux trois jams précédentes et à chaque fois, je me suis présenté avec un concept de jeu car j’adore créer de nouveaux gameplays et tester des idées innovantes. Cette fois-ci, je voulais un jeu basé sur l’utilisation des deux sticks analogiques d’une manette de type XBOX 360. Le jeu est au final également jouable avec un clavier et une souris, mais je préfère la jouabilité à la manette, qui correspond plus à mes attentes.

Gameplay

Dans Soviet vs Asteroids, vous incarnez un cosmonaute soviétique sur un gros caillou perdu dans l’espace, qui essaye de survivre contre une nuée d’astéroïdes. Pour résister à cet assaut, vous avez deux armes : un lance-missiles pour détruire les gros astéroïdes, et des lasers pour détruire les petits astéroïdes. C’est à ce moment que vous verrez si votre entraînement Kawashima a porté ses fruits. Vous contrôlez le lance-missiles avec le stick gauche et tirez avec LB et vous contrôlez les lasers avec le stick droit et RB. Et là, il faut réussir à séparer son cerveau et ses doigts pour optimiser les dégâts de ces deux armes.

Sans manette, le lance-missile est contrôlé grâce à la souris et les lasers dirigés par le clavier. Si vous avez le choix, tentez les deux, les sensations sont bien différentes.

Gameplay

Notre cosmonaute tirant des missiles et des lasers pour la Mère Patrie

Quand vous détruisez des astéroïdes, vous gagnez des Roubles que vous pouvez utiliser pour améliorer votre lance-missiles, ajouter des lasers ou encore des drones de défense (qui sont des défenses automatiques qui attaquent tout ce qui passe à côté d’eux). Si vous êtes pris au piège et que vous dérivez vers une mort inévitable, vous pouvez toujours hurler Fus-Ro-Dov (dans le jeu, enfin vous pouvez aussi le faire en vrai, bien que je doute de l’efficacité de cette action), ce qui aura pour effet de nettoyer l’écran de tous les astéroïdes.

Ça paraît simple ? Ça ne l’est pas. Pour vous en persuader, essayez-le, les liens pour télécharger le jeu sont en bas de cet article. Si vous faites un gros score, n’hésitez pas à m’envoyer un mail à contact@[url du site], avec un screenshot pour attester votre performance. J’essaierai alors de le battre (si j’y arrive). Si vous voulez voir d’abord voir le gameplay en vidéo, le voici (avec commentaires en anglais) :

Et un nouveau jeu dans les bacs !

Aujourd’hui signe la sortie de ce jeu. Je suis content de pouvoir dire que j’ai réussi à créer un jeu que les gens apprécient. J’ai songé à ne pas participer à la prochaine Jam, pour que d’autres puissent prendre ma place, mais j’aime tellement ces événements que je pense participer à la prochaine quoiqu’il arrive ! C’est tellement excitant de voir ce que l’on peut réussir à produire en si peu de temps !

Base Concept

Le concept tel que je l’ai présenté à l’équipe.
À part les graphismes, c’est très proche de ce qui a été présenté à la fin de la jam.

Pour toutes mes jams, j’ai toujours eu une bonne équipe qui suivait mes idées quasiment aveuglément, et pour un game designer comme moi, c’est vraiment génial ! Bien sûr, on a changé un peu quelques aspects du jeu, et donc le jeu n’est pas exactement celui que j’avais conçu, car certains ont implémenté des parties différemment ce que j’imaginais à la base, mais parfois ces modifications améliorent le gameplay et l’expérience de jeu.

Par exemple, pour ce jeu, j’imaginais que les astéroïdes se dirigeraient tout le temps vers le joueur à cause de la gravité (vu qu’à la base, le joueur contrôlait la Terre), mais cela a été implémenté différemment, et ça rend mieux maintenant. Au lieu d’avoir à détruire tous les astéroïdes qui sont à l’écran, le joueur doit uniquement détruire ceux qui le mettent en danger direct, et peut augmenter son score et ses gains en détruisant d’autres astéroïdes qui ne font que passer. Que ça ait été une modification intentionnelle ou pas, je trouve que ce changement mineur a apporté une autre dimension au jeu très intéressante.

Jouer au jeu

Vous pouvez télécharger le jeu ici :

  • Windows 32bits (x86) (Prenez cette version si vous ne savez pas la différence entre les deux versions Windows)
  • Windows 64bits (x64)
  • Linux (si vous avez l’erreur suivante : error while loading shared libraries: libIL.so.1, vous devez installer le package libdevil1c2 (apt-get install libdevil1c2))
  • Mac OS
  • Löve version (si vous avez déjà installé Löve sur votre machine)

Si vous êtes intéressé par le code source du jeu, le projet est hébergé sur github.

Merci

Un grand merci à toute l’équipe ayant participé au développement de ce jeu, Frédéric Ostéréro pour les super graphismes, Mathieu Perez pour tous les sons et musiques, et Louis-Rémi Babé, Adrian Gaudebert et Maxime Viry qui ont développé le jeu avec moi.

Un remerciement supplémentaire pour Fred, qui a pris du temps pour faire les dernières retouches graphiques après la jam, et Adrian, qui m’a aidé à fixer les quelques bugs, équilibrer le jeu et préparer cette sortie.

À la prochaine pour le prochain jeu ! :)

Cet article a été publié dans Blog. : . Bookmark the permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>