Hommage à On (EyezMaze)

Dans le jeu-vidéo comme ailleurs, on s’inspire des autres pour en fin de compte faire quelque chose d’original. On prend des idées à partir de jeux, de films, de livres que l’on aime. On prend le meilleur, on enlève le reste, et on mixe ça à d’autres concepts intéressants trouvés deci delà. Pour finir, on rajoute notre petite patte et on équilibre tout ça pour que ça soit cohérent.

Bien que Kawaii Killer soit unique en son genre, nous nous sommes tout de même inspirés d’autres jeux, et notamment un en particulier, un vieux jeu flash de 2004. Aujourd’hui, nous rendons hommage à On. Ce nom ne vous dit certainement rien (et c’est compréhensible), mais peut-être connaissez-vous son site web : EyezMaze. Il publie sur ce site des jeux en Flash divers et variés depuis plus de dix ans.

Les jeux les plus connus de EyezMaze sont la série des Grow. Dans ces jeux, le concept est simple : Vous avez à votre disposition un certain nombre d’objets qu’il faut placer dans le bon ordre afin de gagner. La magie vient dans la folie graphique de On et de ses animations. Vous ne savez jamais ce que l’objet que vous ajoutez à la scène va faire. Un bol peut devenir un bâtiment végétal futuriste, tandis que des ressorts peuvent se transformer en champignons lorsqu’ils sont exposés à de l’eau dorée. La solution se trouve par expérimentation, en essayant de trouver la logique des interactions entre objets.

Je vous recommande de jouer à deux versions en particulier qui sont mes favorites : Grow Cube et Grow RPG.

Tontie HammerMais Kawaii Killer n’a rien à voir avec la série des Grow. Un autre jeu nous a inspiré : Tontie Hammer (ver. 0).

Globalement, c’est un tape-taupe, dans lequel des créatures sortent du sol par le biais de 9 trous. Pour les éliminer, il faudra appuyer sur la touche correspondante du pavé numérique (par exemple, la touche 3 pour le trou en bas à droite). Évidemment, ce jeu est conçu pour être joué sur un clavier possédant un pavé numérique, ce que tous les PCs avaient à la sortie du jeu, en 2004.

Le premier niveau est facile, il suffit de taper au bon endroit. Dans le deuxième, un nouvel ennemi qu’il faudra toucher deux fois arrivera. Et ainsi de suite, chaque ennemi ajoutant de la variété et de nouvelles règles. Certains demanderont plus de coups, tandis que d’autres ne devront être touchés que pendant certaines animations, sous peine de perdre de la vie ou de l’argent. Mention spéciale à la bulle contenant un chiffre, qui est éliminée en tapant sur le chiffre affiché, et non la case sur laquelle elle se trouve.

Dans Kawaii Killer, la structure est très similaire, un nouvel animal se joignant aux autres à chaque nouveau niveau, et la vitesse de chaque niveau s’incrémentant avec le temps. Au final, les similarités s’arrêtent là, mais c’est le noyau du gameplay. À part ça, les ennemis sont bien différents, car nous sommes sur support tactile. Dans Tontie Hammer, il n’y a qu’un mouvement : appuyer sur un bouton, et la variété se trouve plutôt dans la vie de chaque ennemi et ses patterns. Dans Kawaii Killer, on a étendu la palette des mouvements au maximum, en permettant des coups simples, glissés, appuyés, des cercles, voire des mouvements à deux doigts.

Si vous possédez un pavé numérique, n’hésitez plus un seul instant et testez Tontie Hammer !

On, merci pour tout votre travail. :)

Cet article a été publié dans Blog. : . Bookmark the permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>